Mathématiques appliquées

Que comprendre par là ?

Mathématiques appliquées
On choisit d’intégrer au cours de mathématiques une partie très appliquée mais clairement distincte. Cette démarche présente l’avantage de ne pas restreindre les mathématiques à leur cadre abstrait mais donne également la possibilité d’aborder des parties du programme de sciences-physiques en leur appliquant l’outil mathématique.
Dans le secondaire, le programme de sciences-physiques regorge de thèmes auxquels on peut appliquer les maths (calculs en chimie sur les masses molaires, les concentrations, ordres de grandeur dans l’univers, calculs sur les vitesses, sur la vitesse de la lumière, sur la notion de pression etc.)
Le fait qu’un même enseignant se charge des mathématiques, des mathématiques appliquées et des sciences-physiques contribuera à donner de la cohérence à cette partie essentielle du « bloc scientifique ».

L’algorithmique, c’est-à-dire la conception de programmes informatiques, dont les notions de base sont déjà introduites au collège et figurent au programme officiel de lycée en mathématique, fait également partie des mathématiques appliquées.