L'enseignement

Un enseignant polyvalent

François Chabanel

En France, lorsqu’on évoque le collège ou le lycée, on pense tout de suite à différentes matières bien distinctes et à différents enseignants, chacun chargé d’enseigner « sa matière ».
Au Cours d’Armor, l’enseignant est au contraire un peu « instituteur » afin de mieux encadrer les élèves, de les aider à donner du sens à ce qu’ils font, de vraiment les motiver et de les faire progresser à grands pas. L’établissement est constitué pour l’instant d’une seule classe multi-niveaux (collège et 2nde). Même si de nouveaux élèves s’inscrivent en cours d’année, nous limiterons le groupe à quatorze élèves. Ce mode de fonctionnement ne signifie pas que le groupe sera refermé sur lui-même. En effet, on invite régulièrement des conférenciers et intervenants, afin d’ouvrir les élèves à la variété du monde.

Après une expérience de trois années comme ingénieur « recherche et développement », je me suis tourné vers l’enseignement en passant l’agrégation de mathématiques. J’ai exercé pendant dix-neuf ans comme enseignant à différents niveaux, du collège à l’université. Au travers des nombreux collègues que j’ai côtoyés, j’ai beaucoup appris.
J’aime transmettre et voir des jeunes prendre goût à des sujets nouveaux. J’aime aussi la vie et les échanges. Pour cette raison, l’établissement implique les élèves dans des projets créatifs sollicitant leur dynamisme et leur permettant de s’ouvrir aux autres (plus de détail) .

Je tiens à dispenser un cours sobre, structuré, rigoureux et vivant.

En mathématiques, la calculatrice est rarement utilisée. Son emploi systématique explique en partie le mauvais niveau en calcul de la majorité des élèves. Les technologies numériques qui présentent un réel intérêt sont utilisées avec discernement.

J’ai aussi développé une passion pour les langues que je désire transmettre (plus de détail). L’extrême faiblesse des élèves dans ce domaine n’est pas une fatalité et il est urgent de montrer qu’on peut dispenser un enseignement efficace.

Le degré d’approfondissement dans chacune des matières est fonction du niveau acquis par l’élève et de ses compétences propres. Une chose est fondamentale : que chacun reste motivé en constatant qu’il tire vraiment parti de l’enseignement dispensé.

C’est pour moi un plaisir d’enseigner dans cet établissement pionnier.

Samia Chabanel

Nos élèves ont entre onze et dix-sept ans. Pour qu’ils puissent aborder efficacement leur scolarité, bien des préalables peuvent s’avérer nécessaires. Certains ont besoin d’être fréquemment écoutés, conseillés, encouragés. Des problèmes d’organisation, de concentration, de manque de confiance peuvent être bloquants ou tout au moins freiner les apprentissages.  J’ai à cœur d’accompagner les élèves en agissant sur ces points.
Je suis donc impliquée dans le suivi des élèves et en particulier dans l’encadrement des plus jeunes. Mon expérience d’infirmière ayant longtemps travaillé auprès des enfants est un atout dans cette nouvelle fonction.